Connexion utilisateur

3e Pilier

1er pilier, 2e pilier, 3e pilier

  • 1er pilier : prévoyance publique
  • 2e pilier : prévoyance professionnelle
  • 3e pilier : prévoyance personnelle


Le 1er pilier

Le 1er pilier comprend l’AVS, l'AI et l’APG. Son but est de garantir un minimum de revenu pour la retraite ou en cas d’invalidité ou de décès.

Le revenu AVS annuel :
  • Minimum CHF : 14'100.-
  • Maximum CHF : 28'200.-

Rente AVS de couple maximum : CHF 42'300.-

Rente annuelle de veuf ou de veuve :
  • Minimum CHF : 11'280.-
  • Maximum CHF : 22'560.-

Rente annuelle d’enfant :
  • Minimum CHF : 5'640.-
  • Maximum CHF : 11'280.-



le 2e pilier

Le deuxième pilier est obligatoire pour tous les personnes exerçant une activité salarié avec un salaire annuel d’au moins CHF 21’150.- . Le 2ème pilier est facultatif pour les indépendants.

Le deuxième pilier est régi par la loi sur la prévoyance professionnelle (LPP) qui est entrée en vigueur en 1985. Son but et de compléter le 1er pilier lors de la retraite, en cas d’invalidité ou de décès.

La LPP en quelques chiffres :

  • Salaire annuel minimum – seuil d’entrée : CHF 21'150.00.-
  • Déduction de coordination : CHF 24’675.-
  • Salaire coordonné maximum : CHF : 59'925.-
  • Régime obligatoire LPP jusqu’à CHF 84’600.-

Remonter au menu


Le 3e pilier

Les 1er et 2ème piliers ne suffisants généralement pas à garantir un niveau de vie correct à l’âge de la retraite, l’Etat encourage les citoyens à constituer un 3ème pilier (prévoyance personnelle). Nous constatons logiquement que plus le salaire est élevé plus la nécessité de souscrire à un 3ème pilier est importante.

Le 3ème pilier comprend tout type d’épargne et la Confédération helvétique considère que toutes vos économies représentent votre 3ème pilier (prévoyance libre).

Cependant, afin d’encourager la prévoyance, l’Etat prévoit des faveurs fiscales pour les souscripteurs d’un contrat d’assurance liée (3a) qui revêt certaines conditions.

Le 3ème Pilier (3a) en quelques chiffres :

  • Montant annuel maximum pour les salariés : CHF 6’768.-
  • Montant annuel maximum pour les indépendants : CHF 33’840.00 mais au maximum 20% du chiffre d’affaires

Remonter au menu


Le contrat de prévoyance liée (3a)

Le contrat de prévoyance liée permet des déductions fiscales intéressantes (selon les cas jusqu’à 30% d’économie fiscale), cependant, le retrait des fonds placés dans un 3a n’est possible qu’aux conditions suivantes :

  • Départ définitif à l’étranger
  • Acquisition d’un bien immobilier
  • Création d’une activité lucrative indépendante
  • Départ à la retraite ou 5 ans au préalable
  • En cas de rente AI complète

Seuls deux types de prévoyances liées sont reconnus ; soit un compte de prévoyance liée auprès d’un institut bancaire, soit une police de prévoyance liée auprès d’une compagnie d’assurance.

Dans le cadre d’un contrat de prévoyance liée, les clauses bénéficiaires sont prévues par la loi. L’épargne déductible est plafonnée par la loi (CHF 6'768.00 / an).
Remonter au menu


La protection de la famille

Une police de prévoyance liée auprès d’une compagnie d’assurance permet non seulement d’améliorer son niveau de vie à l’âge de la retraite ou de constituer une épargne en vue de l’achat de son logement, mais également de protéger sa famille des aléas de la vie.

Par exemple, un capital conséquent peut être versé aux survivants en cas de décès du preneur d’assurance, et ce, dès le premier jour du contrat. Un deuxième capital peut également être versé en cas de décès accidentel.

D’autre part, le preneur d’assurance peut être libéré du paiement de ses primes en cas d’incapacité de gain, et ainsi, continuer à cotiser à son 3ème pilier jusqu’au terme du contrat.
Remonter au menu